À propos

EN CONSTRUCTION

Exercice de créativité bienveillante

 

Notez, par année, les moments marquants de votre vie. Voyez ce que ça provoque en vous.

Voici les miens

1973: Naissance de parents débrouillards et patenteux. Bébé surprise, dernière et de beaucoup plus jeune d'une famille de 4 filles.

1976: Mes activités préférées sont de jouer dans mon carré de sable


1977: Découverte de Passe-Partout, qui allume mon imaginaire, ainsi que de la lecture et l'écriture. Grand enthousiasme à apprendre. 

1978: Entrée à l'école primaire. Choc d'entrer en contact avec le monde extérieur à mon cocon familial très protégé.

1978: Ma soeur me montre à faire du papier à lettre et des enveloppes. Je suis complètement impressionnée par la qualité professionnelle de ce qu'on a fait ensemble. C'est décidé pour moi, un jour je ferai des livres, différents de ceux qu'on connait.

1980: Je crée des vêtements très détaillés pour mes Barbies. Encore un moment marquant de mon chemin de créativité. 

1981: Mon père construit notre nouvelle maison. Je suis très souvent avec lui. Nouvelle révélation: un jour je construirai ma maison et mes meubles. Mes parents y habiteront jusqu'en 2021.


1983: Mes parents achètent un restaurant. Grand changement dans notre vie familiale. Début d'un sentiment grandissant de solitude. Mes soeurs quittent la maison l'une après l'autre.

1985: Deuxième choc, entrée à l'école secondaire. Difficulté à comprendre la méchanceté des gens qui m'entourent, et leur manque de conscience.

1987: Je commence à me désintéresser de l'école. Je découvre le cannabis et les drogues hallucinogènes, et que des sensations/compréhensions différentes sont possibles.


1990: Découverte de la peinture. Réalisation d'une première toile de format murale. Un projet d'arts plastiques, où on devait obligatoirement être 4 par équipe. Ma prof est venue me voir en privé en me disant qu'elle voulait voir ce que je pouvais faire toute seule, et que je n'avais pas besoin de me mettre en équipe. Révélation! La peinture c'est magique!

1997: Naissance de ma première fille. Début d'une période de près de 8 ans où j'ai mis mon travail de côté pour être présente à temps plein pour ma famille.

2000: Lors d'une sortie avec ma fille qui avait alors 3 ans, je découvre le maquillage de fantaisie. Wow, quelle découverte! Je m'équipe doucement au cours des mois qui suivent, et je commence à maquiller les enfants autour de moi.

2000/2004: Venue au monde de mes 2 autres filles.

2001: Découverte de l'éducation Montessori. Révolution dans ma compréhension de l'enfant et de l'être humain en général.

2003: Début de douleurs qui prendront de plus en plus de place dans ma vie.

2003: Je commence à faire des contrats de maquillage.

2005: Début d'une nouvelle aventure, grand bouleversement de vie. Célibataire et monoparentale à temps plus que plein.

2005: Fin de l'année, dépression. 5 mois avec mes enfants chez mes parents.

2006: Début des ateliers de créativité.

2009: Des collègues éducatrices d'une garderie où je travaille me demandent un cours de maquillage.

2010: La douleur est présente à plus de 80% du temps.

2010: Premier cours de maquillage au pinceau pour débutant. 

2012: La demande étant présente, je crée un 2e cours de maquillage, à l'éponge, pour intermédiaires.


2013-2014: Les cours de maquillage ont le vent dans les voiles! 

2014: Après une trentaine de cours durant l'année, l'austérité frappe dans les milieux où j'enseigne.

2015: Seulement 3 cours. Je dois ré enligner mon entreprise, puisque mes cours de maquillage étaient devenus ma source principale de revenus.

2018: J'ai repris le dessus, le maquillage fonctionne très bien. Enfin un peu de sécurité dans cette vie d'artiste!

2020: Les restrictions sanitaires font en sorte que, le 14 mars, tous mes contrats prévus pour l'année sont annulés. Se réinventer encore une fois. Je choisis d'abandonner le maquillage et les cours, par déception. La magie est disparue de mon travail.

2021: Année de grand ménage. De très nombreux soins pour me guérir de la fibromyalgie, ce qui fonctionne pour moi. Ménage à l'intérieur, transformation de croyances limitantes bien ancrées. De quoi ai-je vraiment envie? À quoi est-ce que j'ai envie de passer mon temps? 

2022: Début de l'année, grandes remises en question face à l'argent, au travail, à l'entraide, à l'épanouissement matériel. Découverte de l'économie sacrée. Grande restructuration de mon travail. Spécialisation en portraits d'animaux sur commande. Retour des ateliers de créativité bienveillante. Et le maquillage revient. Parce que la magie est encore présente en moi, et je souhaite la partager avec le reste de mes services. Dorénavant, je choisis de n'accepter les contrats qui je sens, sont en accord avec mes valeurs.

 

Qu'elle sera la suite...?